Mots de maman

La peur du burn out…

2 avril 2015
Cet article non pas pour me plaindre, ni me faire plaindre mais pour partager plusieurs choses que les mamans peuvent ressentir. On parle trop peu de certaines choses par honte ou culpabilité mais depuis que j’ai écrit cet article, j’y vois plus clair, « je revis »… c’est une mini thérapie. Alors j’invite toutes celles qui en ressentent le besoin à le faire, en public ou pas, mais pour vous, vous décharger… l’écrire c’est le faire sortir, c’est se soulager de certains poids, ne plus les avoir en soi mais les laisser s’en aller.

J’avais rédigé cet article en l’intitulant, « Ce temps qui me manque » en disant que ces derniers temps, je n’avais pas beaucoup de temps libre, de temps pour mes enfants (autre que pour les fonctions alimentaires/soins etc…), de temps pour Internet (sauf Instagram, et encore c’est plus pour regarder, que poster) et que je prenais n’avais quasiment plus de temps pour moi …

Que ce petit mercredi me manquait beaucoup.
Depuis que je ne l’ai plus, en tant que maman poule, j’ai besoin d’un quota minimum avec eux. J’essaye de profiter de mes  loulous à des moments où je faisais autre chose, comme des tâches ménagères… je fais donc ces tâches à d’autres moments et ainsi de suite… vous avez compris l’effet boule de neige… le temps pour moi c’est devenu : LA NUIT, mais la nuit j’ai aussi envie de dormir…
Et comme je suis « madame je veux tout faire », de ne pas faire certaines choses me manquent…
Et puis, je suis aussi « madame, je ne commence pas, de peur de ne pas finir » (en plein cure de détox) car quand on sait que l’on a plein de choses à faire, des fois on est un peu désemparé et on préfère ne rien faire, ne s’aventurer dans rien…
Je n’aime pas ne pas contrôler les choses (ouais je suis comme ça…) et encore pire : ne pas contrôler le temps ! (mes siestes sont tabous et me font perdre un temps fou) ce temps qui, chaque jour, passe trop vite, minuit arrive toujours trop vite, les enfants grandissent trop vite… tout me file entre les doigts… J’ai la sensation d’être spectateur plus qu’acteur… tout ça sans jamais avoir le temps de souffler…
Souffler… c’est ce qui me manque en ce moment car la routine : métro,boulot,dodo euh maison,maman,épouse,boulot,ménage est CROCRACRA quand on n’a pas de moment à soi… oui je préfère dire ça plutôt que d’employer les mots EPUISANTS, FATIGANTS ou autre car après ça fait un peu burn out et que ça me fait flipper… 

Voilà jusque là mon article ressemblait un peu à ça mais en fait ce n’est pas qu’une question de temps qui manque. ..

Ce week-end j’ai lu un ou deux textes sur le burn out et c’est plus particulièrement celui-ci qui m’a serré le cœur et depuis je suis devenue un peu hypocondriaque du burn out, quand je vois que cela arrive à des personnes « normales », que ça peut arriver à tout le monde… je suis un peu effrayée… et je sais que ce n’est pas en se terrant dans le silence que l’on y échappe… Je suis quelqu’un d’assez dure envers moi-même, je minimise parfois trop mes « peines » en me disant qu’il y a pire ailleurs, que d’autres ont moins chance, que d’autres vivent pire…

Mais il y a des jours où, oui c’est le burn out, le burn out dans ma tête, des fois c’est la minute burn out, le quart d’heure burn out… mais je ne veux pas que ça devienne plus…
Je me rends compte que je n’ai pas seulement besoin de plus de temps, de me retrouver en famille, de ne pas toujours être pressée, de pas regarder sans cesse l’heure… de jouer par terre avec eux plutôt que de leur demander d’attendre que je finisse la vaisselle (oui je mens, j’ai un lave vaisselle et un mari pour ça, mais vous avez compris…).
A chaque fin de vacances, j’attends déjà les prochaines…
Les week-end quant à eux, ils ont à peine commencer qu’ils sont déjà finis, je vote pour que l’on rééquilibre un peu mieux cette semaine !

Il y a aussi le fait qu’il faut je pense à moi en tant qu’individu car avant d’être maman, femme, « employée »… je suis MOI mais que pour être présente sur tous les fronts, il faut avant tout que je m’occupe de MOI.
Comme je ne m’avoue jamais vaincue, après ce tableau un peu tristoune, j’ai décidé de M’ORGANISER autrement… de ne pas me laisser submerger… parce que même si des fois je suis la reine de l’organisation, que j’organise des choses qui n’en ont pas besoin, j’ai été bien à la ramasse ces derniers temps…(attention je ne dis pas que tout réside dans l’organisation).
Au programme :
Me coucher plus tôt le soir pour me lever plus tôt le matin…
https://i1.wp.com/www.cote-momes.com/media//media/fil-infos/petit-dejeuner-en-famille-istock-000010843768small-12942.jpg-12942-260x260.jpg?resize=260%2C260Même si je suis de ceux qui grattent jusqu’à la dernière minute de sommeil, je sais que démarrer la journée du bon pied est assez déterminant pour le reste de la journée.
Prendre le temps de se préparer sans se presser : mettre du mascara en se brossant les dents, préparer une tartine en mettant ses chaussures, finir de s’habiller sur le pas de la porte… c’est faire chauffer son cerveau et élever son rythme cardiaque pour rien.
Je veux un petit déjeuner tranquille comme dans les films… Commencer la journée en douceur…
Une chose pour chaque jour
Ne rien faire pendant 4 jours, c’est se retrouver à faire 3 machines, laver la salle de bain, repasser… en une même et seule soirée.
Répartir c’est avancer un petit peu mais ne pas se surcharger.
Déléguer
Ah les femmes, il faut bien reconnaître que des fois, on fait tout sans rien demander (en claquant les portes, en soupirant, en pestant…) et on se plaint d’être fatiguée ou de tout faire…
Alors mon cher doudou, qui est un super papa et un super mari va devenir encore plus SUPER (coucou Doudou !), à lui la salle de bain tous les vendredis soirs, le brossage des dents un jour sur deux, le maintien de la vaisselle huhu et un massage une fois par semaine (ben quoi ? pourquoi se priver ?)
Prendre du temps pour soi
15, 20, 30 minutes par jour je prendrais le temps de faire soit une manucure, un soin, des papiers, du crochet, sans rien faire d’autre, seule dans une pièce (oui il y a des fois j’ai envie d’être toute seule, d’où la raison de mes passages si longs aux toilettes huhu) ou avec supervision de mega-super-papa-super-mari ou même de ne rien faire du tout ! na !

Prioriser/Hiérarchiser
La terre ne s’arrêtera pas de tourner, si le balai n’est pas passé, si une paire de chaussures reste dans l’entrée… Là je vais ressortir mon planning d’organisation !
Il faut se contenter de l’essentiel et commencer par le plus important.
Préparer des choses à l’avance
Le dimanche je prépare 2 plats pour le début de semaine, je découpe des légumes pour les entrées, je veille à ce que le panier à linge sale est le ventre vide et que celui du linge à repasser soit déserté…. et c’est plutôt agréable pour le reste de la semaine. Je refais ça (repas) le mercredi et hop on a des soirées moins chargées de choses dont on se passerait bien.

Quand y’en a marre y’a Malabar y’en a marre
Savoir tout lâcher quand on ne se sent plus de faire quelque chose est souvent bénéfique, il faut savoir s’écouter, écouter son corps… S’arrêter c’est aussi pouvoir mieux repartir…
Faire du sport…
Je dois reconnaître que depuis que je ne fais plus de sport, je me sens un peu moins dynamique et que ça me manque beaucoup. Même 30 minutes par jour c’est une bouffée de bien être que je veux m’accorder…
Passer du temps avec ceux que j’aime…
Téléphoner plus souvent à ceux qui sont « loin », profiter de ma famille, voir mes amies et surtout surtout jouer avec mes enfants, pas seulement leur donner à manger, les laver, lire uniquement l’histoire du soir mais aussi… danser, rigoler, faire des batailles de polochons, sauter sur le lit, jouer au foot dans la maison avec Loris, jouer aux Playmobil avec Lenny, cuisiner ensemble… Toujours, toujours faire vivre cette petite fille qui est en moi.
Et bien évidemment prendre du temps avec mon petit mari d’amour et aussi le solliciter car il qui ne demande qu’à m’aider et me soutenir…

Ne pas oublier d’être moi

Ne pas me forcer, ne pas faire ce que je n’ai pas envie de faire, faire pour bien faire, faire parce qu’il faut faire… être moi, ne pas m’oublier, penser à moi pour mieux penser aux autres… Ne pas culpabiliser de vouloir 1h pour moi (pas exigeante la fille), c’est aussi savoir mieux se retrouver…

Être tolérant envers soi 
Je me dis trop souvent que je n’ai pas à me plaindre, pas le droit de me plaindre, mais on a tous le droit de se plaindre ! et ça je l’ai trop souvent oublié !

et enfin le plus gros… et pas des moindres…

Trouver ma voie…
Voilà on y arrive aussi et c’est ce qui « gâche » un peu le reste, mais je dois reconnaître que professionnellement je n’ai pas l’épanouissement que je cherchais (heureusement que sur le plan relationnel c’est top) que cela joue sur le reste plus que je ne le pensais, que cela m’enlève un peu d’entrain. Jusque là je m’étais dit que ce n’était pas si grave, j’essayais de voir me convaincre les avantages mais si les inconvénients prenaient le dessus ?
Et c’est là qu’on en revient au temps, comment s’épanouir quand on passe plus de temps à faire quelque chose qui ne nous convient pas qu’à ce qui nous rend vraiment heureux  ?

Je n’ai pas la prétention de dire que tout cela est la clé du succès mais ce sont les bonnes résolutions d’une maman qui ne veut pas se laisser dépasser et qui doit faire des réajustements de temps en temps…
On n’a qu’une vie et je veux en être maître…
Parce que je ne veux pas être Laurence
Et vous ? des coups de mou ?
Comment vous les gérer ? Des conseils ?

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Jennifer Prudent 2 avril 2015 at 22 h 59 min

    Je te répondrait en article j'ai envie depuis un petit temps rédiger ce passage de ma vie ou j'ai bien cru tout voir s'envoler et je t'avoue que tu me motive aller sur papier mon ressenti et mon nouvel état d'esprit !! Merci pour ce partage titis se <3

  • Reply Doux Bonheurs 3 avril 2015 at 11 h 00 min

    Prend le temps même comme tu dis le temps défile a une allure folle 🙁

  • Reply mélanie Mess 3 avril 2015 at 11 h 00 min

    j'aime beaucoup ton article ! tu as raison de l'écrire et nous communiquer ce que tu ressens… je pense qu'un peu toutes les femmes, les mamans connaissent ces moment là dans une vie. Ces moment ou l'on a le temps de rien, ou le temps défile sans qu'on ne le remarque, ces moment on l'on se rappelle de la naissance de nos enfants puis un jours ils soufflent leurs 2ème bougie, leurs 5ème etc… ces moment ou l'on ne prend plus soit de soin, non pas qu'on en a pas envie mais qu'on ne trouve plus le temps et qu'on a bien d'autre préoccupation etc… enfait tout ce que tu as citer… tu as la chance d'être quand même organiser moi j'avoue que je fais toujours tout au dernier moment (la corbeille de linge sale qui déborde etc…) je ne suis pas non plus une maniaque du ménage, je n'aime pas le désordre donc tous les soirs je range l'appart (j'essaie de faire participer inzo) mais par contre je fais le "gros ménage" (aspi, serpi, poussiere etc…) que 2 fois par semaines (beaucoup font le ménage tous les jours moi perso j'y arrive pas, je me contente d'un coup de balai et basta, pareil je ne repasse pas donc gros gros temps de gagner pour moi) mais le jours ou j'aurai un 2ème enfants, je sais que beaucoup de chose changerons et que là je deviendrai "madame organisé" lol pour ne pas me laisser dépasser justement… dans ton cas je pense qu'il faut peut être que tu lève le pied non ? j'ai l'impression que tu te met beaucoup de pression, peut etre qu'avec ton boulo, ta vie de famille etc… tu n'as pas le choix mais parfois ça fait un bien fou de ne pas tout contrôler et de laisser couler… ce ci dit t'organiser un programme si tu en ressens le besoin, peu je pense beaucoup t'aider et peut être te faire économiser des minutes pour avoir plus de temps pour toi… allez courage bientôt c'est ton anniv tout ira pour le mieux 😉

  • Reply Titisse Biscus 3 avril 2015 at 11 h 02 min

    merci ma jolie <3 tu es un amour
    oui il y a des jours où je suis TROP sur TOUS les fronts mais je ne m'en pas compte looool
    faut que je me détende un peu mdr

    J'essaye de te mp dans le we ;-))
    bisous

  • Reply Titisse Biscus 3 avril 2015 at 11 h 03 min

    merci <3

  • Reply Titisse Biscus 3 avril 2015 at 11 h 03 min

    merci j'ai hâte de lire <3

  • Reply Add fun and mix 3 avril 2015 at 12 h 09 min

    Je me reconnais dans bien des points que tu cites… C'est un tel marathon d'être maman à temps plein. J'en ai à peine le temps de me poser des questions dis donc… Alors j'apprécie de lire ton article 🙂

  • Reply Titisse Biscus 3 avril 2015 at 12 h 10 min

    C'est "rassurant" de voir que finalement on est pas "seule" dans ce cas et que c'est "normal"
    Je suis contente que tu l'apprécies <3
    Bises

  • Reply eloise pontet 3 avril 2015 at 18 h 48 min

    oh ben merci pour cet article il est tout a fait ce que je ressens, et j'adore le lien de Laurence aussi hihihi.

  • Leave a Reply