Mots de maman

J’ai peur pour mes enfants…

24 avril 2015

Audrey Hepburn disait : 

« Le plus difficile dans la maternité, c’est cette inquiétude intérieure que l’on ne peut pas montrer »

Quand j’étais petite/jeune je prenais mon père pour un parano…
Mes copines pouvaient faire plein de choses que moi je ne pouvais pas, aller à des endroits qui m’étaient inconnus, sortir après une certaine heure…
Puis j’ai grandi, certaines sorties m’étaient autorisées et le téléphone portable (que j’avais tant désiré) était devenu presque un ennemi… Je vous laisse deviner pourquoi ?
Ma mère, quand à elle était moins démonstrative de ses inquiétudes mais elle guettait toujours notre retour.
Des fois c’était pas très marrant même si on en ri maintenant.
Je me disais : « quand je serais grande, je ferais confiance à mes enfants »…
Puis on m’a expliqué que ce n’était pas une question de confiance en moi mais aux autres…
Je ne pense pas avoir été difficile et j’ai toujours plutôt bien accepté les restrictions en me disant que plus tard je sortirai…
Aujourd’hui, je les remercie car je me dis « heureusement que je n’ai pas fait certaines sorties… »
Aujourd’hui, à mon tour d’être maman, et je dois dire que je me demande comment mes parents ont fait pour lâcher du leste…
Je suis (avec mon mari) inquiète pour mes enfants…
Encore plus avec l’actualité du moment,
Les enlèvements, les agressions, les viols et les meurtres…
Je ne peux me dire que cela n’arrive qu’aux autres…
Quand on est dehors, même en ma présence, je n’aime pas qu’ils s’éloignent…
Je ne les laisse pas seuls dans la voiture (pour une petite course) ou seuls à la maison (pour aller chercher le courrier)…
On ne sait jamais…
On ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas tout éviter…
Mais évitons ce que nous pouvons…
Alors, dimanche, avec une sensation bizarre je dois dire,
On leur a expliqué que des fois il y a des gens pas très gentils…
Sans les effrayer (je l’espère) on leur a dit qu’on les protégeait mais qu’il fallait être attentif…
On leur a dit la fameuse phrase « on ne parle pas aux inconnus »…
Je pensais leur expliquer tout ça bien plus tard…
Il sont si innocents et gentils, qu’ils ne voient pas le mal autour d’eux…
Mais pourtant à 3 et bientôt 5 ans, on a dû leur expliquer une partie de la réalité,
On a dû les « briefer » un peu, on a fait ça sous forme de jeu de rôle (tout en restant sérieux)
On est à l’abri de rien, on ne contrôle pas tout…
C’est frustrant, mais je le dirais jamais assez…

Évitons ce que nous pouvons…
Je ne sais pas dans quel état je serais dans quelques années quand ils demanderont à partir seuls…
Quand ils devront prendre les transports, aller à un anniversaire le soir, partir en classe verte…
Mais je ne pourrais pas les empêcher de vivre,
On apprendra à les protéger d’une manière différente, je pense…
Va quand même falloir bien s’accrocher…
De toute façon depuis leur naissance on est « fichus »…
Ça a commencé par la vérification de leur respiration, l’angoisse de la première fièvre, les chutes cascadeuses, l’agonie (oui oui) de les faire garder par une nounou…
Quand on devient parents, on danse avec l’inquiétude,
Mais comme Audrey disait, on ne peut pas toujours la montrer…
On ne peut pas les inquiéter, nous devons les rassurer et nous rassurer…
Et vous ? êtes vous inquiets ? comment vous gérez ?

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Ce Monde à Moi 24 avril 2015 at 13 h 59 min

    Comme je te comprends…. Cette angoisse est ancrée en moi également. J'en parlais juste après la disparition tragique de la puce Chloé et je me demandais comme j'allais faire plus tard pour les laisser sortir. Je suis une parano de la vie, je le sais, je l'ai toujours été. J'essaie de ne pas transmettre cette paranoia à mes enfants tout en leur expliquant qu'il faut faire attention à qui l'ont parle.

  • Reply eloise pontet 24 avril 2015 at 15 h 01 min

    JE PENSE QUE C'EST TOUT A FAIT NORMALE
    je suis toujours dans l'angoisse de… a l’affut de …
    j'ai toujours été très protégé et du coup j'agis comme ça avec mes enfants aussi, c'est plus fort que moi, à tord parfois mais je comprend ton point de vue.

  • Reply Titisse Biscus 24 avril 2015 at 15 h 02 min

    comme je te l'ai dit tu n'es une extra terrestre ! <3

  • Reply Titisse Biscus 24 avril 2015 at 15 h 02 min

    je pense qu'il faut trouver un juste milieu 😉

  • Reply Titisse Biscus 24 avril 2015 at 15 h 03 min

    voilà ne pas leur transmettre trop d'angoisses 🙂

  • Reply Milune 24 avril 2015 at 21 h 53 min

    Bon, moi je ne suis pas Maman mais j'ai été l'enfant d'une Maman sévère ( et/ ou peut-être inquiète ) qui ne nous laissais quasiment rien faire ! Par peur ou parce que ça ne se fait pas de traîner un peu le soir avec les copines et que les devoirs c'est plus importants surement un peu un mixte des deux. Bref la première fois que j'ai vraiment eu le droit de sortir je parle de sortir le soir j'avais eu de temps en temps d'aller l'ap midi chez une copine mais c'était très rare donc la première fois que j'ai eu le droit de sortir le soir j'avais 19 ans !!!! Et je n'ai pas eu le droit de sortir plus tard que minuit alors que c'était une soirée organisée par le lycée et que tous les autres sont rentrés chez eux à 4h du mat' !
    Je dirais donc que bien sûr il faut faire attention à ce qu'ils font et à qui ils parlent ( surtout quand ils sont tout petits comme les tien) mais les empêcher de tout je pense que ce n'est pas bon non plus pour eux. Je m'explique à l'époque du collège, je n'étais pas très belle, pas très bien habillée et en plus je n'avais JAMAIS le droit d'aller chez les copines le mercredi ap midi, et bien crois moi ça m'a valu beaucoup de moqueries des autres enfants. Qui me traitaient de gamines, de fille à Papa … Tu me diras mes parents préféraient certainement que je me fasse insulter plutôt que de me faire enlever… mais bon ça n'a pas été évident pour moi pendant plusieurs années. Et même ensuite dans ma vie d'adulte on peut dire que je me sens inférieur socialement. Bon je suis d'accord ça vient certainement un peu de mon caractère mais je suis persuadée que ça vient aussi de cette éducation surprotectrice et rigide en même temps que j'ai reçu. En effet si aujourd'hui je suis Nounou c'est bien évidemment parce que j'adore les enfants, mais surtout parce que je ne me sens pas à l'aise avec des adultes. Sauf si ceux – ci sont des amis. Mais dans un rapport professionnel je me sens toujours inférieur face à un autre adulte même s'il a un grade de moins que moi. J'ai vu longtemps une psy et on en a déduit que ça venait en partie de cette éducation . Alors apprendre aux enfants à faire attention à ne pas parler aux inconnus, à ne pas faire confiance à n'importe qui … Oui ! Mais de là à les surprotéger, à ne pas leur laisser aller à l'école seul, à aller chercher le pain seul ( quand ils en auront l'âge bien entendu ) moi je dis ATTENTION à leur équilibre mentale ! Et puis je terminerais en disant une chose: " La peur n’empêche pas le danger ! "

  • Reply Titisse Biscus 24 avril 2015 at 21 h 56 min

    C'est tout à fait ça
    Comme je l'ai dit je ne veux pas les empêcher de vivre
    La peur ne protège pas, la sur protection n'aide pas
    J'avais des copines qui ne pouvaient rien faire ben dans le dos des parents c'était pas beau à voir lol
    Il faut trop trouver un bon équilibre 😉

  • Reply Elodie Wicky 27 avril 2015 at 20 h 32 min

    Je te comprends tellement Kalya qui a 3 ans après avoir vu les informations (le népal) elle me dit il est tué il va dans la terre…. très compliqué a expliquer donc du coup vive les livres et certaines discutions. Maintenant j'ai très peur pour elle et j'ai du mal a la faire garder ….

    tonthon-loliik-family.blogspot.fr

  • Reply Julie Charlotte 29 avril 2015 at 22 h 53 min

    Moi je suis térrifiée , j'en parle a ma fille mais je ne veux pas lui transmettre mes angoisses non plus . C'est pas facile !

  • Reply BBcoyote 29 avril 2015 at 22 h 54 min

    Comme je comprends que trop bien ton texte. Mes parents s'inquiétaient beaucoup pour nous. Mon père était le plus inquiet selon ma maman et ce dès le jour ou je suis née lol Il vérifiait ma respiration. A la maison il contrôlait que le gaz soit bien fermer et la porte "barrer" à clé comme il disait. On avait le droit de jouer en bas dans la résidence de façon à ce qu'ils puissent nous voir par la fenêtre. Les plus grand (moi) surveillaient les plus petits. Je pense qu' "hier" toutes ces atrocité n'étaient pas autant médiatisé. Du faite que nous étions que des filles forcément on nous bride d'avantage. Malgré notre éducation, je n'étais pas une fille qui sortait ni mais soeurs non plus. Nos seules sortit se résumait à rester un peu plus tard discuter avec nos copains en sur le banc du bac à sable (on avait 15-16-17ans).

    Je suis devenue maman et j'ai compris pourquoi on a été bridé ainsi car aujourd'hui le moindre truc est médiatisé et ça augmente la peur des parents anxieux (comme moi). Pourtant des horreurs y'en a toujours eux et pas spécialement provoqué par ces fou de violeurs ou voleur d'enfants, mais dans l'intimité des familles :/ C'est triste car on aimerait que nos enfants puissent garder leur innocence, garder leur âme d'enfants sans avoir à se soucier de ces monstruosités. Mais voila j'ai eu 1er garçon qui, à 2ans, était très extravertie et allait au devant des gens sans même les connaitre et la j'ai eu de plus en plus peur !! et la on instaure le "il ne faut pas parler au gens que l'on ne connait pas"

    Je parle beaucoup à Théo qui est d'un naturel trèèèèèès anxieux (ce n'est pas le fils de sa mère pour rien :/) mais également à Maxime qui lui est aventureux et a qui je dois souvent rappeler à l'ordre car il s'éloigne trop et ma petite Maïa qui fort heureusement est plus sauvage que ses frères.

  • Reply Titisse Biscus 29 avril 2015 at 22 h 56 min

    :/ pas facile de tout leur expliquer

  • Reply Titisse Biscus 29 avril 2015 at 22 h 57 min

    y'a des choses tellement délicates…<3 bisous ma Audrey

  • Reply Titisse Biscus 29 avril 2015 at 22 h 57 min

    non pas facile :/

  • Reply Milune 5 mai 2015 at 9 h 32 min

    C'est ça ma soeur faisait tout derrière le dos des parents, et moi je n'ai jamais osé lol peur des représailles qui au final étaienr bien plus sévère envers moi qui n'ait jamais fais de grosses conneries que ma sœur qui faisait le mur ou séchait les cours. Certainement car ils étaient résignés. Mais je trouvais cela tellement injuste !

  • Leave a Reply