Mots de maman

Tu m’as tout appris…

21 juin 2018
Hier soir tu ne t’es pas endormie tôt, tu ne t’es pas endormie quand moi je le voulais,
pour que je puisse souffler et avancer sur des futilités.

Il faisait chaud, tu avais déjà une très bonne raison de ne pas dormir, moi-même, je n’y serais pas parvenue.

Comment toi, si petite l’aurais-tu pu ?

Et pourtant cela m’a contrariée, j’ai honte de le dire, mais au fond j’étais fâchée,
je ne pensais qu’à moi, qu’à mon repos et à mes occupations.

Je ne me suis pas mise à ta place et encore moins à ta hauteur d’enfant alors je me l’étais et te l’avais promis.

Puis sentant la colère monter, j’ai inspiré un grand coup, puis je t’ai regardé, vraiment regardé et je me suis dit :

 » tu es si petite, si fragile, si innocente, tu ignores encore tant de choses et moi je t’en demande trop, beaucoup trop… »

Alors je t’ai prise dans mes bras et j’ai serré ton petit corps doux et chaud tout contre moi.

Tu m’as caressé la joue et mon cœur a fondu.

J’ai tout regretté…

Ce moment était magique : le moment présent, plus rien ne comptait, juste toi et moi.

Je me suis rappelé la chance de t’avoir, ô comment je t’avais attendue,
ô combien tu comptais dans ma vie et ô combien je t’aimais.

Face à mon impatience tu n’as pas lâché, face à ma colère, tu n’as pas reculé…
non tu m’as apaisée… toi si petite par la taille mais si grande par ton âme.

Tu m’as rappelé à réfléchir, à ce que l’autre pouvait ressentir et à le considérer, à se mettre à la place d’autrui,
tu m’as rappelé à ma bienveillance car hier j’avais tout oublié.

Puis une fois que je fus sereine, en quelques secondes tu t’es endormie, sans aucune difficulté.

Moi je suis restée là, je t’ai admiré car toi tu m’as tout appris.

Pardon ma chérie.

Il y aura peut être moins de décorations à ton anniversaire, mais grâce à toi j’ai vécu pleinement le moment présent,
grâce à toi j’ai lâché prise (peut être bien pour la première de toute ma vie) quelques instants.

Samedi pendant ta fête, à nouveau, nous vivrons le moment présent et peut importe le nombre de ballons.

Tu m’as tout appris…

Tout ce que j’avais oublié, tout ce que je savais, finalement je ne l’avais jamais appliqué…

Tu ne dormais pas pour me rappeler tout cela et m’apprendre qu’à lâcher prise, plus souvent je devais…

Je suis si fière de toi.

Tu m’as tout appris.

Merci.

Ta maman qui chaque jour apprend.

Nous avons tant à apprendre de nos enfants…

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Charline 21 juin 2018 at 21:43

    Un magnifique article. C’est vrai qu’ils nous apprennent tant sitôt qu’on se met un peu à leur hauteur. Merci pour ce rappel ça remet pas mal se choses à leurs places.

    • Reply Joanna 26 juin 2018 at 20:10

      merci <3 et c'est avec plaisir si ça aide <3

  • Reply Déborah Daisy 23 juin 2018 at 13:54

    Ah ces petites personnes que l’on aiment tant !
    ❤️Très beau message à faire passer !!

  • Reply audrey n 23 juin 2018 at 22:12

    Oh magnifique message

  • Leave a Reply

    J’en suis

    Ma dernière vidéo