Activité enfants, DIY, Montessori

Sa tour d’observation Montessori, vive l’autonomie ! (moins 30€)

6 mars 2018

Voici un article qui m’a énormément été demandé. Il existe beaucoup de posts à ce sujet et de tutos très bien faits.
Je partage tout de même mon avis et mon expérience en espérant que cela vous plaira.

J’ai toujours eu mes enfants avec moi en cuisine.

Ca a commencé avec Loris, le porte bébé a toujours été pour moi une merveilleuse invention.

En grandissant, je l’ai installé sur le plan de travail (quand il n’était pas dans mes bras). Puis Lenny l’a rejoint quelques temps après.

J’ai toujours pu cuisiner avec eux ainsi, ils ont toujours été calmes et surtout stables lol.

Je reconnais tout de même qu’assis sur un plan de travail ce n’est pas pareil que face à ce plan de travail.

Alors ils ont eu des marche-pied… mais bien plus tard.

Pendant ma grossesse pour Leyna-Rose, j’ai redécouverts les tours observation que je n’avais plus jamais regardé de très près depuis que j’avais vu le prix exorbitant à m’en étouffer.

Mais cette fois j’ai aussi pu, grâce à l’ami Pinterest, découvrir des tutos pour la réaliser moi-même à petit prix.

Et quand l’intérêt de ma fille fut à son sommet j’ai franchi le pas !

Mes parents étaient chez nous il y a quelques temps et nous en avons profité pour nous lancer dans la confection de cet objet fabuleux.

 

Le contexte

Ma fille est dans une période de « je veux tout faire », « tout faire TOUTE SEULE » mêlée à de la frustration face à son envie débordante d’autonomie. Autant vous dire que cette tour tombait à pic.

J’essaye d’être à l’écoute de toutes ses phases de développement et d’adapter son environnement et nos comportements, ce qui n’est pas toujours de tout repos, mais quand on voit le résultat, la fierté et l’épanouissement de cette petite personne, ça en vaut vraiment la « peine ».

La tour d’observation aussi appelée d’apprentissage permet…

– de découvrir à le monde à hauteur d’adulte, on diminue ainsi la frustration de se sentir à l’écart d’un monde parallèle,
– de participer plus activement aux actions du quotidien, on augmente l’autonomie de l’enfant, on suscite son intérêt et sa curiosité.
– d’apprendre plein de choses : développer sa motricité en manipulant plus souvent et plus d’objets, enrichir son vocabulaire avec toutes les nouvelles découvertes.

Ce qui donne un enfant serein mais aussi des parents détendus. L’enfant est sous nos yeux, en sécurité et oh miracle, nos mains et nos jambes sont libres. La vie suit son court et les tâches ménagères avancent.

Bon il y a des jours, où la frustration est quand même là, quand on va trop vite et qu’on fait une étape à la place/sans l’enfant (excuse me baby !).

On s’adapte à l’enfant mais il faut penser à adapter l’environnement…

– pas d’objet dangereux qui traine sur le plan de travail,
– vérifier que la montée et la descente sont maîtrisées par l’enfant. Leyna-Rose a tout de suite su monter (off course), la première fois je lui ai demandé si elle savait comment s’y prendre pour descendre, elle a un peu hésité et puis elle s’est fait la main.
– ne jamais être bien loin, surtout quand on a quelque chose « sur le feu ».

Comment on la fabrique cette tour ?

Pour ceux qui le reconnaissent, nous sommes partis du marche-pied BEKVÄM d’Ikea et nous y avons ajouté un garde-corps.

J’ai regardé pas mal de tutos mais on a un peu fait à notre sauce. (Et surtout je voulais que les planches « s’emboîtent » au lieu d’être accolées à l’extérieur comme j’ai pu le voir sur certains tutos).

Je suis désolée, je n’ai pas pu filmer ou faire des photos du pas à pas mais je vous explique rapidement.

Le matériel utilisé

  • Marche pied BEKVÄM (Ikea) – 11,90€
  • Un tasseau 27x27mm de 2m50 (Leroy Merlin) – 5,50 € (pour les verticales et la barre dans le dos)
  • Un tasseau 21x56mm de 2m50 (Leroy Merlin) – 5,85 € (pour les barres horizontales sur les côtés)
  • Des vis à bois 4x45mm (Leroy Merlin) – 5,21 €
  • Une perçeuse
  • Une scie (de préférence électrique)
  • Une visseuse ou un tournevis
  • Papa et maman (merci ♥)

Les étapes

Tout d’abord, nous avons découpé des longueurs selon la taille de ma fille et la hauteur du plan de travail (voir mesures plus bas).

Nous avons monté le marche-pied (logique ah ah) sans fixer la planche supérieure.

Nous avons fixé 4 longueurs de tasseau à cette planche aux 4 extrémités avec des vis à bois (2 par tasseaux).

Puis nous avons ajouté les barres latérales, la barre ventrale (avant) (pensez à décaler pour que les vis ne se rencontrent pas) et enfin la barre dans le dos.

Afin que la barre du dos soit plus haute, les 2 tasseaux à l’arrière sont plus longs. Certaines personnes la prévoient à la même hauteur que celle de devant, d’autres n’en mettent pas, à vous de voir ce qui vous convient.

Pour choisir la longueur des vis nous avons fait des tests en magasin.

Vous pouvez ensuite personnaliser la tour avec une couche de peinture ou autre créativité de votre choix.


Longueurs : 1/ 40cm – 2/ 55cm – 3*/ 19cm – 4*/ 33cm – 5/ 29cm (*tasseau de 21×56 cm)

Retour d’expérience

Pour l’enfant :
– ma fille est fière de son trône sa tour (attention ses frères n’ont pas vraiment le droit de s’en approcher lol).
– elle est beaucoup plus libre de ses mouvements et sa motricité n’en est qu’enrichie

Pour nous, parents :
– on est plus tranquille, je sens que ma fille est plus en sécurité dans sa tour que sur le plan de travail ou sur une petite chaise
– la préparation des repas est plus rapide et moins sportive
– j’ai de la très bonne compagnie 

Tutos du net

Ikea hack - toddler learning tower using a Bekväm stool | Tutorial | Happy Grey Lucky  Lernturm selber bauen 

Si vous vous lancez n’hésitez à me montrer vos réalisations ou à me taguer sur les réseaux sociaux.

Titissement.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

J’en suis

Ma dernière vidéo