Mom'organisation

10 astuces organisation au quotidien

3 septembre 2019

Coucou les parents !

En rédigeant mon article où je partageais mes différents outils de gestion du temps, j’en étais venue à évoquer mon organisation de maman au quotidien. Finalement pour ne pas charger l’article et rester focus sur la gestion du temps j’ai extrait des infos pour les partager dans ce nouvel article.

Je sais qu’en tant que parent il n’est pas toujours facile de trouver une organisation, que l’on doit faire face à des imprévus et que parfois ce sont les enfants qui rythment nos journées.

J’ai donc essayé de trouver une organisation qui colle à notre vie et tienne compte de nos différents impératifs. Petit à petit, à tâton, on a trouvé ce qui nous convenait.

Bien sûr, il y a l’idéal et la réalité. Tout n’est pas toujours fluide, les retards, les imprévus et la fatigue font aussi partis de notre vie. Cependant notre organisation nous permet de faire face au mieux à tout cela.

Voici donc quelques astuces qui nous aident pas mal au quotidien. C’est une liste non exhaustive pour vous donner des idées, à vous de piocher ce qui vous parle le plus.

Article associé : [Mom organisation #1] – Quand on s’organise, on a plus de temps de libre

1/ J’anticipe en préparant ma semaine le dimanche

Chaque dimanche, je consulte le calendrier de la semaine et tiens compte des événements à venir afin d’anticiper et gagner du temps le jour venu.

Par exemple :

  • s’il y a un anniversaire, je note d’aller acheter le cadeau,

  • si l’on a un rendez-vous chez le médecin, je prévois de sortir le carnet de santé,

  • si les garçons ont un tournoi de foot, je note que la veille on doit préparer un pique-nique (et je prévois le nécessaire lorsque je fais les courses)

 

2/ J’anticipe en préparant la veille
Je prépare la veille tout ce qui peut l’être pour être plus zen le matin : mes vêtements, le petit déjeuner (sortir la vaisselle, installer les sets de table quand les enfants ne déjeunent pas à l’école), mon repas pour le lendemain midi…
De leur côté, les enfants sortent leurs vêtements et préparent leurs sacs d’école.

Pour les vêtements des enfants, on va tenter d’anticiper un peu plus en sortant le dimanche soir les vêtements du lundi et du mardi et le mercredi soir ceux du jeudi et vendredi (en tenant compte de la météo et des activités à l’école).

 

3/ J’évite l’accumulation et la procrastination

  • Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place
    Cette phrase est si vraie et porte ses fruits. Elle permet d’éviter de laisser trainer des affaires un peu partout car on ne sait pas où les mettre. Quand un objet a une place défini il est plus facile de le ranger. Cela fonctionne aussi très bien pour les enfants ! Chaque chose a donc une place bien précise. Ça peut paraître banal mais il y a toujours des « affaires SDF » : le courrier, les brochures papier, les piles usagées et j’en passe… je suis sûre que ça vous parle.
  • Faire au fur et à mesure
    Je fais les choses au fur et à mesure mais en limitant le temps passé chaque jour (le but n’étant pas de faire le ménage en permanence). Tous les jours je me donne entre 15 et 30 minutes pour ranger tout ce qui traine et nettoyer ce qui est nécessaire.

Exemples :

  • Pour les machines, je regarde tous les jours où en est le niveau du bac à linge et je lance une machine dès que nécessaire.

  • Je fais en sorte de ne rien laisser s’accumuler niveau rangement et nettoyage, quand ma fille prend son bain je lave le lavabo.

  • Ne pas remettre à plus tard ce qui prend moins de 2 minutes
    La règle à la maison c’est que tout ce qui prend moins de 2 minutes n’est pas reporté.

Exemples :

 

  • je sors la poubelle, je remets un nouveau sac tout de suite,

  • on lit une histoire, on range le livre dès que l’on a fini,

  • je lave les vitres, je range le matériel dans la foulée,

  • je range les courses, je remets les sacs dans la voiture (avouez celle-là elle sert bien !) (ou je les mets à l’entrée pour penser à les remettre dans la voiture)

  • je me déshabille, je mets mes vêtements tout de suite au sale (hein les enfants ?)

  • Quand je reçois du courrier je m’en occupe tout de suite, je l’ouvre et au choix :

    • je le range dans le bon dossier (j’ai un classeur par catégorie),
    • je le mets dans ma pochette « à traiter » et je m’engage à le faire rapidement,
    • je le jette
  • et le plus chiant : je range le linge repassé dans la foulée du repassage looool…

Bref, on minimise l’entassement et l’accumulation (la maison est plus souvent rangée) et on libère notre esprit de « je le ferais plus tard », « qu’est ce que je devais faire déjà ? », « où est-ce que j’ai laissé… » Un soulagement visuel et mental !

 

4/ J’aime les routines
Comme vous avez pu le voir les enfants ont des routines. Pour ma part, j’en ai aussi : une routine pour le matin et une le soir. A côté de ça j’ai aussi une routine hebdomadaire qui me permet d’attribuer à chaque jour une « tâche clé » (repassage, cuisine, changement des draps…).

Les routines journalières
Ce sont des routines donc des tâches machinales, pas besoin d’y réfléchir. On peut cependant les noter quand on les met en place pour se lancer.

Routine du matin :

  • Aérer les chambres
  • Faire les lits
  • Lancer le lave-vaisselle
  • Programmer une machine ou étendre le linge (ça c’est vraiment selon mon humeur/motivation)

 

 

 

Routine du soir :

  • Vider le lave-vaiselle
  • Nettoyer les surfaces et aspirer le sol
  • Passer le balai vapeur si nécessaire
  • Préparer mon sac repas du lendemain
  • Préparer le nécessaire pour le petit déj’
  • Évier et plan de travail niquel
  • Sortir les vêtements du lendemain
  • Programmer une machine ou étendre le linge (ça c’est vraiment selon mon humeur/motivation)
  • Vérifier agenda
  • Vérifier menu J+1

La routine hebdomadaire
Pour le côté pratique, j’ai attribué un jour pour chaque « tâche clé ».

  • Cuisiner en plus grande quantité pour cuisiner moins souvent (dimanche et mardi)
    Je cuisine le dimanche matin et le mardi soir en grande quantité selon le menu de la semaine. Le reste de la semaine, on réchauffe ou l’on fait des recettes très rapides (par exemple gnocchis + légumes).

Article dédié : TITISSE ASTUCES – ORGANISATION DES REPAS A LA SEMAINE ET DES COURSES

  • Le repassage + changement des draps (mercredi)
    Je ne repassage pas tout ! Le mercredi je réserve un créneau pour une session repassage. Je prévois également une autre petite session le week-end pour commencer la semaine tranquille.
    C’est aussi le jour où je change les draps et les lave tout de suite (rappelez-vous on accumule pas).
  • La salle de bain (jeudi)
    Le jeudi soir, on lave à tour de rôle la salle de bain et les wc, ce qui fait qu’on ne le fait que 2 fois par mois chacun 🙂

 

Ainsi, on arrive au vendredi soir sans avoir une montagne de corvées qui nous attend 🙂

Ah et le dimanche soir j’ai aussi une tâche : c’est manucure ! hihi

 

5/ Tout le monde participe
Chacun à son niveau participe à la vie de la maison ainsi nous économisons du temps et de l’énergie au profit de moments de qualité à partager ensemble.

Mon mari ne « m’aide » pas, il « participe », ça fait une sacrée différence.

Les enfants participent également :

  • faire leurs lits,
  • mettre la table,
  • débarrasser la table ET remplir le lave-vaisselle,
  • ranger leur chambre,
  • ranger les vêtements propres pliés/repassés dans leurs armoires (pas systématique et cours de mise en place),
  • sortir leurs vêtements pour le lendemain…

Pour cette astuce, il faut être en mesure d’accepter que tout ne soit pas toujours parfait, ni comme on l’aurait fait. Et puis à force les enfants maitrisent de mieux en mieux (le mari aussi ah ah).

Je sais que l’on va me demander comment on a fait avec les enfants lol. Depuis petits c’est une habitude, ils étaient même volontaires, du coup c’est resté et c’est aujourd’hui presque machinal, mais je vous rassure il y a des jours où je dois rappeler bien des choses, il ne faut pas rêver !

 

6/ Je me lève avant les enfants
Alors là c’est primordial pour moi et bénéfique. J’aime énormément me lever et être SEULE lol. Remettre mes idées en place dans le calme, émerger et me préparer. Et si le détecteur de réveil appelé Leyna-Rose ne se déclenche pas j’ai même le temps de déjeuner tranquille lol. D’ailleurs le week-end ma fille me réveille ou se réveille en même temps que moi (quand je vous dis que c’est un détecteur) et ben je peux vous dire que le réveil est parfois moins doux et je regrette presque de ne pas mettre de réveil le week-end lol.
Passé un temps j’avais suivi le miracle morning et j’avais beaucoup aimé ! j’espère le reprendre 🙂

 

7/ Je me couche en laissant ma cuisine niquel
Pour ça je pense que je porte bien mon surnom « Monica » (F.R.I.E.N.D.S), mais pour moi impossible de me coucher si ma cuisine n’est pas carrée : évier vidé et lavé, plan de travail débarrassé… me lever et trouver un truc qui traine est un mauvais démarrage pour moi, je préfère laver une casserole à 23h plutôt que de la retrouver sale dans mon évier au réveil… c’est tellement agréable de se lever dans un environnement rangé et partir travailler sans avoir en tête qu’une corvée nous attend à notre retour (j’ai étendu cette pratique à mon coin salon, le soir je remets tous les coussins bien en place ah ah).

 

8/ Vive les boîtes !
Pour ceux qui m’ont suivi en story, cet été j’ai acheté pas mal de nouvelles boîtes (ayant épuisé toutes celles recyclées de mes anciennes box), depuis que j’ai lu le livre de Marie Kondo je suis devenu addict aux boites et rangements en tout genre. Je crois qu’aucune pièce n’y échappe. Les enfants sont aussi plus autonomes pour le rangement (rappelez-vous : une place pour chaque chose…).

 

9/ La gratitude
J’en avais parlé en story il y a quelques temps, chaque soir avant de se coucher je discute avec les enfants et à tour de rôle on cite 3 choses qui nous ont déplu/marqué/interrogé et 3 choses qui nous ont plu/rendu heureux/fier…
La gratitude j’en parle régulièrement, elle permet de garder en tête nos petits bonheurs, d’apprécier ce que l’on a…

Les moments moins cool permettent d’ouvrir le dialogue et aussi laisser place à certaines choses que l’on garde sur le cœur qui sont parfois utiles d’extérioriser.

J’adore ses moments !

 

10/ Prendre du temps pour soi
Parce que le véritable but dans tout ça, ce n’est pas vraiment être une fée du logis ni se mettre la pression pour avoir une maison au carré. Tout cela permet d’être organisé afin de pouvoir y intégrer du temps pour soi, de ne pas s’oublier mais aussi passer des moments en famille de qualité et de savourer ses week-ends, ils sont bien plus savoureux quand ils ne sont pas parsemés de tâches ménagères.

Je reconnais que cet article est bien long mais vous pouvez le lire en plusieurs fois, y revenir par moment , prendre des notes, piocher des idées, partager les vôtres. Ici tout n’est pas parfait, je le rappelle il y a l’idéal et la réalité. Mais je vous assure qu’une « bonne »organisation permet non seulement de « tenir sa maison » mais aussi de « prendre du bon temps ». Bref de trouver un équilibre.

J’espère que cet article vous a plu et vous donnera des pistes.

Je vous embrasse.

Titissement.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

J’en suis

Ma dernière vidéo